FRANQUIN André

SPIROU, illustration pour le journal, années 1950